Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : zebia13
  • zebia13
  • : Bon ben voilà, après animotion j'ai décidé de faire un vrai blog... Enfin vrai, genre, un truc ou je peux mettre mes boulots, vidéo, photos, textes et poèmes, images et tout et tout! Bon sûr comme d'hab c'est raconté à la Seb alors faut pas m'en vouloir
  • Contact

Musique

Recherche

Vidéos

Accès direct aux vidéos :

MRCD :

Avec une scie

Avec des clous

Avec une hache

Avec un chalumeau

Avec du trichloréthylène

Avec le Tram

Avec une masse

MRCD Matrix

-----------------------

Le Ying et le Yang

Petite bougie



Prison


(Mention spéciale du jury au concours

international du film court)


Emilie
emilie.jpg

Juste un souffle


-----------------------------
Travaux Arts Pla

Explosion
xplodae-copie-1.jpg
Cassette
cassette.jpg
Hors Champ
horschamp.jpg
Pierre Lanier
pierrelanier.jpg

16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 12:15

Ce n'est pas une question de temps, parce que du temps j'en ai.

La vraie question, c'est que ce blog a été créé il y a un temps, pour plusieurs objectifs et dans un contexte particulier.

Et aujourd'hui?

Les choses ont changées.

Les questions ne sont plus les mêmes, car beaucoup de réponses sont venues entre temps.
Le contexte est différent et les nouveaux objectifs ne correspondent plus à un format de blog "journal"... Enfin "journal", plutôt état d'âme état d'esprit.

Les études sont terminées, donc un lieu de recencement de créations vidéo, bof, bof. D'autant que le public ne vient pas pour voir les vidéos. Puis des vidéos je n'en fait plus. Puis surtout si j'en faisais je les publierais ailleurs et différement.

Mes tatonnements internet ont changés. Maintenant, si je prenais le temps je pourrais faire un vrai site. Et ce challenge m'intéresse bien plus que de continuer un blog. Blog dont l'hébergeur est tombé sous la coupe de TF1...

La communauté over-blog, je n'y ai plus mis les pieds depuis longtemps. Les débats ont l'air moins intéressant, et pour le coup j'ai trouvé d'autres moyens de faire avancer des idées que sur des forums lus par les quelques participants qui souvent ne sont pas à convaincre. Dialogue de sourd où finalement on ne fait que servir de pierre à aiguiser pour les adversaires. Or, j'en ai rien à fouttre que des connards de droite puissent construire de meilleurs argumentaires parce que j'ai perdu du temps à "débattre" avec eux...

Puis surtout, le blog est venu dans une période de questionnement. Période qui a durée longtemps. Mais qui s'est terminée finalement. Enfin ce ne sera jamais totalement terminé, mais grosso modo j'ai eu les réponses aux questions que je me posais. LES réponses ce n'est pas juste, j'ai eu DES réponses. Evidement au final, il reste un petit gout acide-amer sur quelques problématiques. Mais la vie est comme ça, et la mienne d'aujourd'hui me convient suffisament pour que je me décide de la vivre complètement.

 

Finis les questions sur mon avenir affectif, je le vois bien, je le vois loin et j'en suis bien content.

 

Plus de question de savoir si oui ou non j'arrête ou je continue la politique.

Lorsque l'on a commencé, on ne peut jamais vraiment arrêter. Malgré les dégouts, les pertes de confiance et les doutes. La politique est partout, et tout ce que je fais en est teintée. En permanence. Et j'aime ça.

 

Mais surtout, aujourd'hui, je me sens suffisament autonome intelectuellement pour me prendre en charge moi même.

 

Il fut un temps ou j'étais totalement dépendant. Dépendant d'un syndicat, dépendant d'un courant politique. C'était mon principal lieu "d'existence" et donc à aucun moment je ne pouvais réellement prendre du recul ou me détacher de ce lieu. Il y avait les colos évidement, il y avait un peu la formation. Mais je n'y était pas forcément pour les bonnes raisons et ces domaines étaient plus sources de questionnements que sources de sécurité.

J'avais tout de même parfois l'impression de me sentir suffisament à l'aise pour prendre du recul avec le reste.

Mais aujourd'hui tout est différent. J'existe. Ma vie est suffisament construite pour que je puisse claquer la porte quand j'en ai envie ou quand je ne suis plus d'accord. Je me sens suffisament solide sur mes positions pour pouvoir les défendre, même contre des alliés ou des amis. Même si je devais perdre du monde sur le chemin, je sais où j'ai envie d'aller. Et je sais aussi que cet objectif que je vise, on peut y aller par des dizaine de chemins. Et qu'aucn de ces chemins n'est plus pûr ou plus efficace qu'un autre. Certains même arpentent cette route sans s'en rendre compte.

Bref en définitive, si je devais quitter le PS, je n'arrêterais pas de défendre les mêmes idées, je n'arrêterais pas d'être là et de trouver des lieux pour continuer à avancer. Et cette liberté est la chose la plus agréable que je connaisse. Les syndicats, les parti politiques, les associations ne sont que des moyens, jamais une fin en soi et savoir que l'on est libre de partir c'est être pleinement conscient que l'on fait le choix en permanence d'y rester.

J'ai donc trouvé des réponses à toutes ces questions... Et maintenant ce blog... Il paraît vieux. Témoignage d'une vie passée. D'un temps où j'avais toutes les portes ouvertes devant moi et où je devais choisir laquelle emprunter en sachant qu'elle fermerait toutes les autres.
Ce temps n'est plus le même, j'ai choisi, j'ai fermé. Et de nombreux choix maintenant ne m'appartiennent plus, ils appartiennent au passé. Alors ce blog... Je n'y écris plus. Parce que je n'en ai plus d'intérêt. et parce que c'était mon blog avant tout, pas celui de ceux qui le lisent.

Je n'abandonne rien pour autant. Je marche, c'est tout.


Partager cet article

Repost 0
Published by Zeb - dans Journal
commenter cet article

commentaires

Lechopied 16/10/2009 19:24


bon courage  pour la suite,bises ,ours


Articles Récents