Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : zebia13
  • zebia13
  • : Bon ben voilà, après animotion j'ai décidé de faire un vrai blog... Enfin vrai, genre, un truc ou je peux mettre mes boulots, vidéo, photos, textes et poèmes, images et tout et tout! Bon sûr comme d'hab c'est raconté à la Seb alors faut pas m'en vouloir
  • Contact

Musique

Recherche

Vidéos

Accès direct aux vidéos :

MRCD :

Avec une scie

Avec des clous

Avec une hache

Avec un chalumeau

Avec du trichloréthylène

Avec le Tram

Avec une masse

MRCD Matrix

-----------------------

Le Ying et le Yang

Petite bougie



Prison


(Mention spéciale du jury au concours

international du film court)


Emilie
emilie.jpg

Juste un souffle


-----------------------------
Travaux Arts Pla

Explosion
xplodae-copie-1.jpg
Cassette
cassette.jpg
Hors Champ
horschamp.jpg
Pierre Lanier
pierrelanier.jpg

19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 16:57
depuis la dernière fois.

Depuis le dernier grand changement...
De quand ça date, il y a un an environ.
Environ.

Et depuis qu'est-ce qui a changé?

J'écoute les mêmes chansons qu'alors, mais elles ne veulent plus dire la même chose. Moi j'm'en fous... Conte de fée raté. Echoué dans la boue et trainé plusieurs fois. Une autre vie presque. Espoirs, doutes. Et finalement.... Droit dans le mur.
Les chansons qui remettent en mémoire ces anciennes choses, le soleil aussi. Allongé à même le sol ou la tête posée sur le dossier d'un canapé. Tout paraissait simple et tout était compliqué.

Maintenant ça paraît compliqué et difficile. Pourtant au jour le jour c'est assez simple. C'est la somme des jours qui rend le tout compliqué. J'ai rayé des gens, d'autres se sont rayés eux mêmes et au final, j'ai fait un tour sur moi même. J'ai vu un monde différent, l'espace de quelques mois et me revoilà dans ma peau, la même qu'avant, celle dont j'écrivais il y a un an : c'est terminé, plus jamais ça. Plus jamais les autres n'écriront des histoires à ma place, surtout quand dans ces histoire il y a un personnage qui s'appelle moi.
J'ai cru décollé, j'ai cru changer de vie et tout à coup je me suis retrouvé plaqué au sol par un faisceau d'éléments n'ayant rien à voir les uns avec les autres mais finissant par faire un filet bien solide.
Et là je suis reparti dans cette même peau. Mais avec un peu plus de confiance dans le fait que finalement c'est peut être ça ma place.
A quoi bon rêver d'une vie illusoire qui se déroulerait avec d'autres gens? Peut être que le temps de quelques mois j'étais devenu égoïste. Peut être que l'espace de quelques mois j'ai pu me dire que ma vie pourrait être agréable en étant inutile. Peut être que pendant quelques mois j'étais prêt à devenir inutile.
Et alors, est-ce que le filet qui m'a empéché de m'envolé m'a abattu? Ou est-ce qu'il m'a sauvé?

Mais les questions ne sont plus là. A quoi bon se retourné sur un chemin parcouru. Jamais je ne reviendrais en arrière, quand bien même j'ai des regrets, quand bien même j'aimerais le temps d'un instant reprendre le temps et détourner mes actes.
Mais penser ça c'est rester figé sur de vieilles certitudes qui restent malgré la preuve du contraire.

Alors il reste les regrets, l'esprit vengeur de pouvoir un jour me dire que j'avais raison, l'esprit vengeur de vouloir faire souffrir ceux qui n'ont pas su à l'époque.
Et dans la foulée me dire à quel point je suis stupide de penser comme ça, à quel point je m'enfonce dans un chemin qui fera de moi une personne aigrie et detestable. Rêver qu'un jour toute la vérité sera faite, rêver qu'un jour tout le monde assumera ce qu'il a pensé alors. Dûr de dire ce que l'on pense quand on le dit à des personnes qui ne jouent pas au même jeu.
Dans un monde où tout le monde est honnête, il suffit d'un seul pour tout faire basculer.
Mais là encore je juge des actes et la encore je suis aigri.

Je sais juste pas comment tourner la page pour de bon, fermer cette parenthèse qui s'est ouverte il y a trop longtemps et qui m'a conduit à me planter.
D'autant qu'à mesure ou les choses avancent, elles avancent et elles changent pour tout le monde.

J'aimerais juste dire stop, reprendre le tout avec le sourire, sans imaginer que les mauvais vont payer un jour ou sans espérer avoir un jour réparation. Je n'arrive juste pas à me pardonner. Alors juste laisser tout ça de côté et reprendre au jour présent. Mais là encore la vie n'est pas aussi simple, on ne repars pas comme si de rien, car entre temps de nouveaux liens se sont tissés et par effet de bord on a droit au retour de tout ce qu'on voulait laisser derrière.

Alors quoi? Rester accroché à ses convictions, avancer avec des règles qu'on est le seul à suivre. En se disant, au moins je peux me regarder dans un miroir. Mais ça non, même pas. Parce que d'abord je devrais finir tout ça. Et j'y arrive pas. J'ai beau me passer tous les schémas en tête, je ne trouve aucune issue, il faut poser quelque chose, je ne sais juste pas quoi. Et toute cette histoire et trop compliquée pour pouvoir y impliquer qui que ce soit ou trouver la réponse en dehors que face à moi même. Alors j'attend, et je n'aime pas cette situation. Et pourtant je sais que jamais je ne pourrais régler ce problème, jamais autrement que d'une mauvaise manière.
Et finalement....

Finalement tout ça n'a aucune importance. Parce qu'après un tour complet sur moi même, après m'être retrouvé exactement là ou j'étais, ben finalement c'est pas si mal.
Dans quelques jours tout sera officiel.
Dans quelques jours officiellement, tout va changer, ou presque.

Ca ne fait pas bizarre parce que pour le moment ce n'est pas complètement ouvert au public. Mais bientôt voilà. Une seule porte à franchir et fermer toutes les autres.
Bah c'est déjà fait, il manque plus qu'à l'annoncer. Une vérité en enterra une autre.

Quelques jours encore.

Partager cet article

Repost 0
Published by Zeb - dans Journal
commenter cet article

commentaires

Articles Récents