Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : zebia13
  • zebia13
  • : Bon ben voilà, après animotion j'ai décidé de faire un vrai blog... Enfin vrai, genre, un truc ou je peux mettre mes boulots, vidéo, photos, textes et poèmes, images et tout et tout! Bon sûr comme d'hab c'est raconté à la Seb alors faut pas m'en vouloir
  • Contact

Musique

Recherche

Vidéos

Accès direct aux vidéos :

MRCD :

Avec une scie

Avec des clous

Avec une hache

Avec un chalumeau

Avec du trichloréthylène

Avec le Tram

Avec une masse

MRCD Matrix

-----------------------

Le Ying et le Yang

Petite bougie



Prison


(Mention spéciale du jury au concours

international du film court)


Emilie
emilie.jpg

Juste un souffle


-----------------------------
Travaux Arts Pla

Explosion
xplodae-copie-1.jpg
Cassette
cassette.jpg
Hors Champ
horschamp.jpg
Pierre Lanier
pierrelanier.jpg

18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 09:44
... De se cacher derrière de fausses excuses. Derrière des regrets de mondes qui n'existent pas. Pas le temps, d'autres choses à faire avant.
Pas fait, c'est comme ça... Et poum, un matin le train est déjà passé. On est en retard, encore, encore, encore et on cours après pour le rattrapper. On se rappelle alors les promesses d'avant, on se dit qu'il fallait partir à l'heure voilà tout. Et on regrette encore. Un autre monde est possible, le rêver c'est facile aussi. Il suffit de se dire qu'on était à l'heure.
Seulement à courir après le temps ou à imaginer ce qui ce serait passé si.... On se retrouve à nouveau en retard.
Le train est passé, c'est tout. J'ai du temps.
J'ai 24h par jour, ce qu'il y a à l'intérieur je le décide tous les matins en me couchant. Ce que je laisse y mettre, je le décide à chaque fois que je dis oui ou non, à chaque fois que je dis, je serais là... ou pas.
Le passé n'existe plus. On joue avec les cartes qu'on a en main, avec les jetons qu'on a cumulé, pas avec les cartes que l'on voudrait avoir dans un monde hypothétique ou tout se passe selon nos souhaits.
Tout ce qu'on peut décider ensuite, c'est avec qui on joue, contre qui on joue.

Et crier à l'indépendance..

On s'ennui quand on joue tout seul, mais ça fait du bien à l'égo de se dire qu'on a besoin de personne. Qu'on est libre. Le sourire jusqu'au oreilles à gambader dans la campagne. Et seul. Et seul on ne fait rien. On meurt seul voilà tout.

Tout n'est qu'une question de priorité. Et de savoir avec qui on fait son chemin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Zeb - dans Journal
commenter cet article

commentaires

Articles Récents