Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : zebia13
  • zebia13
  • : Bon ben voilà, après animotion j'ai décidé de faire un vrai blog... Enfin vrai, genre, un truc ou je peux mettre mes boulots, vidéo, photos, textes et poèmes, images et tout et tout! Bon sûr comme d'hab c'est raconté à la Seb alors faut pas m'en vouloir
  • Contact

Musique

Recherche

Vidéos

Accès direct aux vidéos :

MRCD :

Avec une scie

Avec des clous

Avec une hache

Avec un chalumeau

Avec du trichloréthylène

Avec le Tram

Avec une masse

MRCD Matrix

-----------------------

Le Ying et le Yang

Petite bougie



Prison


(Mention spéciale du jury au concours

international du film court)


Emilie
emilie.jpg

Juste un souffle


-----------------------------
Travaux Arts Pla

Explosion
xplodae-copie-1.jpg
Cassette
cassette.jpg
Hors Champ
horschamp.jpg
Pierre Lanier
pierrelanier.jpg

9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 11:44
Ca n'est pas le but de ces lignes, jamais.

Parce qu'à chaque mot il existe des parasites. Pas seulement le gré des rencontres, des remarques ou des évènements.

On ne peut pas prédire le futur, car il suffirait d'un choix, d'un instant pour que tout change. On ne peut pas connaître le passé car il dépend d'évènements qui n'existent plus et même à vouloir utiliser les mêmes mots, les mêmes phrases, aucun d'entres eux ne peut nous faire revenir dans les conditions où ils ont été dits.
Il n'y a qu'une seule chose qui existe, le présent. C'est la seule chose qui quoi qu'il arrive ne peut être changé, ne peut être réécrit, car le présent existe en soi.

Le connaître est la pire des choses.

Voir le futur c'est être capable de le changer.
Voir le passé c'est être capable de le réécrire.

Voir le présent c'est juste du témoignage.

Et pourtant vivre sans penser à l'avenir, c'est tellement plus simple.

Ca c'était il y a trois jours....

Aujourd'hui...

Surement que dans une semaine, j'aurais repris un semblant d'organisation....

Je répète cette phrase en boucle, depuis plusieurs années.... De l'organisation pourtant j'en ai. Mais par cycle, voilà que les priorités changent, et à chaque fois, je dois me réorganiser pour laisser plus ou moins de place à tel ou tel objectif.

A chaque période, les mêmes choses. Des réunions qui s'enchaînent, j'en oublie la moitié, j'avance au radar, jour après jour sans réflechir. J'ai des choses à faire, je n'en fait aucune ou presque. Pas le temps, pas le moment, autre chose à faire.

Il y a deux jours... Encore une fois j'aurais du... Mais encore une fois, j'avais laissé tomber, en me disant, après tout, ce n'est pas bien grave. Des signes, des balises pourtant, mais c'est plus simple de se laisser porter par la confiance que tout le monde est suffisament grand.
Mais ça n'est pas la question d'être grand ou non. Ca n'est pas la question d'être responsable ou de prendre le temps. La question c'est juste quelques habitudes, un peu d'expérience et une touche de prise de recul. La question c'est juste de savoir ou non se poser et s'éteindre. Lorsque l'on regarde une lumière vive, on ne voit plus rien de se qui se passe autour et comme un papillon on court se bruler les ailes.



Partager cet article

Repost 0
Published by Zeb - dans Journal
commenter cet article

commentaires

Articles Récents