Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : zebia13
  • zebia13
  • : Bon ben voilà, après animotion j'ai décidé de faire un vrai blog... Enfin vrai, genre, un truc ou je peux mettre mes boulots, vidéo, photos, textes et poèmes, images et tout et tout! Bon sûr comme d'hab c'est raconté à la Seb alors faut pas m'en vouloir
  • Contact

Musique

Recherche

Vidéos

Accès direct aux vidéos :

MRCD :

Avec une scie

Avec des clous

Avec une hache

Avec un chalumeau

Avec du trichloréthylène

Avec le Tram

Avec une masse

MRCD Matrix

-----------------------

Le Ying et le Yang

Petite bougie



Prison


(Mention spéciale du jury au concours

international du film court)


Emilie
emilie.jpg

Juste un souffle


-----------------------------
Travaux Arts Pla

Explosion
xplodae-copie-1.jpg
Cassette
cassette.jpg
Hors Champ
horschamp.jpg
Pierre Lanier
pierrelanier.jpg

22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 17:27

... depuis quelques jours.


Je ne sais pas vraiment d'ailleurs si je vais beaucoup écrire en ce moment.


La raison est simple : rien de ce que je pourrais marquer ici ne serait vrai. Si ce n'est deux choses : je ne peux plus rien prévoir et je me sens en complet décalage avec le monde entier.

Ca m'est déjà arrivé par le passé, mais jamais à ce point. Vivre au jour le jour, je l'ai déjà fait, mais c'était quand j'avais la tête dans le guidon, quand tout me pressait à ne surtout pas lever les yeux.


Aujourd'hui, c'est peut être le contre coup, j'ai donné des jours et des nuits pour faire aller les choses en avant. Je me suis battu contre presque tout le monde et j'ai perdu à peu près à chaque fois. Et aujourd'hui avec le recul je suis déçu. Déçu d'une raison identique à il y a quelques jours. Parce qu'une fois de plus je n'ai pas réussi à faire changer lecours des choses, juste à subir.


Pourtant plus que jamais je reste convaincu par le "j'aurais du"...


J'aurais du y parvenir.


Avant hier, nous avons failli faire gagner Ségolène Royal... Par notre absence de vision politique globale, par notre absence d'anticipation, de méthode, par nos erreurs, nous avons failli faire basculer le parti socialiste dans un sombre tunnel. Nous... Nous le collectif d'animation de la motion de gauche dans le Bas-Rhin nous avons failli être les artisans de notre pire défaite. Celà n'a que trop duré, il faut maintenant reprendre les choses en main.

Seulement, pour ça, les effors sont collossaux...


Se battre contre tout le monde une fois de plus.


Alors oui je commence à avoir l'habitude, seulement ça me coûte de plus en plus cher.


Et en définitive je ne vais redevenir rien de plus que ce que j'avais décidé de ne plus être : moi il y a quatre ans. En pire... En plus calculateur, en plus froid, en plus méthodique et en plus implacable.J'ai vu ma vie pendant un temps. Ici à Strasbourg, avec des projets pour changer le monde autrement que par la politique.

Je me sentais prêt à tout commencer. Et en l'espace de quinze jours, j'ai perdu mes ailes et j'ai vu le sol se dérober sous mes pieds.


Maintenant la seule impression qu'il me reste c'est de ne plus avoir aucune attache à rien. Savoir que tout est possible sauf ce dont j'avais réellement envie.

Maintenant je dois tout reconstruire. Encore. Et tout voir s'effondrer?


Je suis épuisé, épuisé de devoir changer de vie tout les quatre mois.


Je ne suis même plus sûr d'avoir envie de continuer dans la direction de colo. C'est pour dire si tout s'est effondré.


Alors il ne me reste plus qu'à vivre au jour le jour, tatonner dans le noir et construire doucement en espérant que les destructeurs ne remarquent pas trop ce qu'il se passe, n'engagent pas toutes leurs forces pour tout raser le temps de les faire disparaître ou le temps qu'ils ne soient plus destructeurs.


Reconstruire, brique par brique, dans le bon ordre. Ca veut dire qu'il faut prendre du temps et avancer pas à pas.


Ce temps je ne l'ai pas... Je vais devoir trouver comment le trouver. Ou baisser les bras. Mais ça c'est impossible. Donc construire doucement, des bases solides.


Prendre le tout sur moi au moins pour commencer et tenir tête aux destructeurs. Je les deteste encore plus que je me deteste moi même, j'y perd tout dans cette histoire.


Juste une petite lueur a laquelle m'accrocher, mais le défi sera de ne pas la perdre dans toutes les tempêtes à venir.


L'énergie du desespoir? Je deteste cette impression de devoir titrer un trait sur tant de choses que j'ai appris à découvrir ces derniers mois, moi en particulier.

Les ailes attendront donc encore quelques années...


Et non je ne penserais pas à moi. Parce que si je devais le faire je renierais du même coup ce qui compte vraiment dans ma vie, c'est à dire tout sauf moi.


Partager cet article

Repost 0
Published by Zeb - dans Journal
commenter cet article

commentaires

Eloween 23/11/2008 09:10

Ya encore des pirates qui s'amusent à effacer les commentaires alors je le remet :
Pourquoi c'est amusant ? Et pourquoi Khirdine avait raison ? 

Zeb 23/11/2008 11:40



Arf je vais devoir avoir une tite discussion avec le pirate en question alors...





Il avait raison à propos du sosie, c'est ça qui est amusant...



Eloween 22/11/2008 19:09




Pour pouvoir gagner il faut savoir perdre ...
C'est dur à accepter mais toute expérience, qu'elle soit agréable ou non, est toujours bonne à prendre. 
Je trouve ça très courageux et noble de se battre pour ses idées et je t'encourage, mais n'oublie pas qu'une personne fatiguée et à bout de force n'est pas d'une grande efficacité.
Il faut parfois, non en fait souvent, faire preuve de flexibilité pour s'adapter au monde. Ceci est possible qu'en s'appuyant sur des bases solides ( ça tu l'as bien compris), s'appuyer sur tous ses acquis et toutes ses capacités sans oublier d'en user de nouvelles ... avoir confiance en soi et en ses capacités ... c'est grâce à cela que l'on devient plus fort.
Pour ma part, je sais que quand j'en chie ( et j'insiste sur ce mot car il a tout son sens ), je sais que j'arriverai à trouver la solution, toujours dans le respect de soi et de son corps ( se sont des termes repris de Jacques Salomé, écrivain psychologue si un jour ça t'intéresse ). Et après tout c'est cela qui est gratifiant : avoir trouver une solution à un problème de taille, et je m'imagine toujours plus forte à chaque étape, même avec celles qui m'ont fait parfois perdre des choses auxquelles je tenais le plus au monde ( comme la personne avec qui j’aurai aimer passer ma vie par exemple ).
L'important est de redéfinir ses priorités en fonction des besoins du moment. Peser le pour et le contre de chaque chose qu’on considère comme primordiale pour juger si elle vaut la peine de continuer à avancer.
Pour moi, ce qui s’est passé n’est pas un échec, c’est une étape de plus pour se rapprocher de la victoire. Les meilleures choses ont besoin de patience ( Jean Anglade )

Zeb 22/11/2008 19:27



Même à bout de force je suis plus efficace que si je ne fais rien...





Amusant quand même, Khirdine avait raison...





J'en reviens toujours au même problème, il y a trop de choses qui comptent, qui sont liées et pourtant qui sont incompatibles entre elles... Et je ne peux pas en éliminer une seule, sous peine de
les éliminer toutes. Toujours le même problème.






Articles Récents